Actualités

Peta dénonce "l'esclavage" dans les cirques.

 

L'association de défense des animaux Peta dénonce "l'exploitation des animaux dans les cirques" et a organisé un rassemblement en ce sens mercredi devant le cirque d'hiver à Paris, rapporte vendredi un communiqué. "Pour les animaux, le cirque, c’est l’esclavage", s'émeut Michelle Line, chargée de campagne de Peta France. " Les éléphants, les ours, les lions et les autres animaux condamnés à perpétuité souffrent par ailleurs de solitude, d’ennui, de stress et de grandes frustrations causées par l’impossibilité de satisfaire les besoins physiologiques propres à leur espèce. Ils sont exhibés comme des objets, instrumentalisés, dénaturés", poursuit l'organisation. Peta rappelle que " les cirques, grands ou petits, sont souvent en infraction et ne possèdent même pas les documents attestant de la compétence du personnel à entretenir des animaux d’espèces sauvages". "L'utilisation d'animaux pour les spectacles a été déjà restreinte ou interdite dans de nombreux pays, notamment en Suède, en Inde, en Finlande, en Suisse et au Danemark. Une liste croissante de villes en France ne reçoivent que des cirques sans animaux", ajoute Peta, qui encourage le public à ne fréquenter que les cirques qui n'utilisent pas d'animaux, "comme le cirque Phénix"..

Source

Haut de page